Actualités

Des femmes, comme les autres

En 2020, nous avons lancé un nouveau programme de deux jours qui répond aux problématiques spécifiques des femmes en situation de handicap moteur. Ce programme mêle ateliers et temps d’échange privilégiés entre pairs.

Alors que je faisais un bilan de sa situation avec une bénéficiaire à son retour de séjour, celle-ci m’expliqua qu’elle n’avait pas besoin d’accompagnement sur la mobilité ou le logement mais qu’en revanche, il lui manquait un espace pour échanger sur le fait d’être une femme handicapée, avec d’autres femmes handicapées.” rapporte Chloé Pilet, travailleuse sociale de l’association. C’est suite à cette conversation que s’est mise à germer l’idée d’un programme court dédié aux femmes. Shopping, habillement, rapport au corps, sexualité sont autant de sujets qui questionnent lorsque l’on devient handicapé et pour lesquels les femmes handicapées trouvent peu de réponses en centre de rééducation. D’une part car il y a alors d’autres sujets essentiels à aborder mais aussi car les femmes sont statistiquement minoritaires en centre et surtout car certains de ces sujets sont encore largement tabous.

Les femmes en fauteuil sont confrontées à des défis liés aux attentes portées sur le genre féminin. Les représentations de femmes féminines en fauteuil dans les médias et la culture populaire sont quasi inexistantes.

Source : @bricalesse / Instagram


Là où les hommes peuvent se revendiquer une image de guerrier ou d'athlète à roulette, les femmes doivent batailler pour rester sur “le marché de la bonne meuf” selon l’expression de Virginie Despentes. Il y a aussi tout un tas de questions d’ordre pratique qui se posent : comment accéder aux vêtements en hauteur dans un magasin ? L'essayage doit-il être fait chez soi ou en cabine ? Comment faire comprendre aux hommes qu’une femme en fauteuil recherche bien un partenaire et non un infirmier ?

Avec la conscience de ces questionnements, nous avons souhaité créer un espace où ces questions pourraient être abordées et où les femmes handicapées accompagnées de l’association pourraient avoir le temps d’échanger entre elles. A l’automne 2020, nous avons rassemblé 10 d’entre elles pour deux journées bien remplies : danse inclusive, apéro sexo, atelier maquillage, shooting photo, etc. étaient au programme.

Pour une fois, nous n’avons pas appliqué le principe de mixité, ce sont uniquement des femmes en fauteuil qui ont été conviées à ces activités mais l’objectif à terme serait de pouvoir organiser ce type d’atelier en mixité.

“Il n’est pas évident de se réapproprier le plaisir de la danse version fauteuil, mais dans un groupe de filles qui partagent la même "galère", c'est plus facile de se lâcher.” explique une des participantes.

Les ateliers ont été très appréciés et ont réveillé pour certaines d’entre elles des passions enfouies ou leur ont redonné le goût de s’habiller, de prendre soin d’elles mais surtout ils ont été le prétexte à de nombreux échanges entre pairs.

“Ces deux journées, et notamment l’atelier sexo, ont permis de libérer la parole sur des problèmes que nous rencontrons toutes. Ce sont des échanges que nous ne pouvons pas avoir avec notre cercle d'amis habituels et cela fait beaucoup de bien. On se sent moins seule sur des sujets parfois très pesants.” rapporte une participante.

En outre, nous sommes convaincus que ces programmes spéciaux viennent servir les objectifs premiers de l’accompagnement tel que la reprise de confiance en soi et la projection dans un futur heureux. Ils contribuent également aux objectifs d’insertion professionnelle sur lesquels nous travaillons avec un grand nombre de bénéficiaires.



Nos actions

“Je m’estime chanceux, je suis encore en vie et je compte bien en profiter.”

Le témoignage de Olivier, 51 ans au moment de l’entretien, initialement publié dans le livret « Rebondir » paru en 2016, initié par l’association Comme Les Autres et réalisé par l’agence Voix Publique avec le soutien du groupe AGRICA.

Créer pour rebondir et mieux vivre avec son handicap. Témoignage.

Témoignage de Patrick, l'auteur de "Le fil rouge d'entre nos vies" un livre collaboratif qui raconte des "histoires d'espérance", à travers de portraits forts et attachants de personnes connues ou jusqu'à présent anonymes.

5 films qui mettent à l’honneur le travail social

Le travail social est au cœur de l’activité de Comme les Autres et nous vous proposons une sélection de cinq films qui le mettent à l’honneur.

Newsletter
Pour la recevoir, c'est par ici !
Super ! Vous êtes inscrit. On se retrouve dans votre boîte mail !
Nous avons déjà enregistré votre email ! Impossible ?
Contactez-nous et nous ferons le nécessaire !