Actualités

3 ateliers pour améliorer la mobilité du quotidien en fauteuil et devenir acteur de l’accessibilité autour de chez soi

Améliorer la mobilité du quotidien en fauteuil et devenir acteur de l’accessibilité autour de chez soi, c'est l'ambition d'une série d'ateliers qui vient d'être lancée par notre équipe d'Ile-de-France. Il s'agit de fournir aux bénéficiaires des conseils pratiques et personnalisés pour mieux utiliser leur fauteuil, de les accompagner à élargir leur zone de confort mais aussi de faire d'eux les acteurs d'une ville plus accessible.


De nombreuses compétences liées à la mobilité (se mettre en deux roues arrière, prendre des marches, passer des obstacles, etc.) sont enseignées en centre de rééducation. Néanmoins pour une mise en application efficace, il faut beaucoup de pratique et une grande confiance en soi. En sortie de centre, les chantiers sont nombreux et beaucoup de ces compétences théoriques se perdent. Aussi, nous faisons le constat que beaucoup de nos bénéficiaires se débrouillent avec une palette de compétences réduites ce qui limite leur autonomie au quotidien.

“ Je m’en rends compte, je ne suis pas à l’aise avec mon corps, je ne sais pas comment me déplacer dès que je sors de mon cadre, d’un trottoir à plat, de ma vie de tous les jours.”  Pierre Cabon, ancien bénéficiaire de Comme les Autres et co-auteur du livre Un éclat dans le noir dont cette citation est extraite.

Hors cette mobilité retrouvée est un préalable à beaucoup d’autres objectifs de l’accompagnement social : sortir avec des amis, pouvoir se déplacer sur un lieu de travail, aller faire du sport, etc.

Parfois cette mobilité n’entrave pas leur vie sociale car ils ont trouvé des alternatives : certains de nos bénéficiaires sont très entourés et se font beaucoup aider par leur famille et leurs amis; d’autres ont opté pour une roue motorisée qui leur permet d’être plus mobiles. Ces solutions fonctionnent mais ont l’inconvénient de créer de nouvelles dépendances : à la roue qui, bien qu’utile, est lourde, encombrante ou aux proches qui bien que sympathiques, peuvent ne pas être présents. 

En 2021, nous avons décidé de créer une série d’ateliers spécifiquement pensés pour améliorer la mobilité de nos bénéficiaires, leur permettre d’augmenter leurs options de déplacement et les rendre acteurs de la mobilité autour de chez eux. 

Concrètement cela prend la forme de 3 ateliers :


En complément, on leur a montré comment réparer un pneu crevé et entretenir leur fauteuil afin d’être en sécurité et d’éviter des frais de réparation trop réguliers.

- Pour le troisième atelier, nous irons rencontrer chacun des bénéficiaires chez eux, dans leur quartier. Il s’agira alors d’imaginer une journée type et d’interroger l’accessibilité du quartier et les options de déplacement. Nous souhaitons leur fournir les outils pour devenir les acteurs de l’accessibilité dans leur quartier : être capable d’expliquer la démarche aux commerçants, de verbaliser ce qui ne va pas et de partager des astuces pour rendre les commerces plus accessibles.

Ces ateliers sont réalisés par l’antenne Ile-de-France de Comme les Autres et portés avec brio par Manu, travailleur social et Julie, responsable de l’antenne. Ce programme a vocation à être reproduit dans nos autres antennes.


Nos actions

Et après le séjour-aventure sportif ? Entretien avec Maïlys et Céline

En septembre 2019, Maïlys et Céline ont participé à un séjour avec Comme les autres. On leur a demandé ce que cette semaine avait changé pour elles.

“Il n’y a pas d’autres chemins que de se donner à 100% pour progresser !” Entretien avec Alexane, bénéficiaire en région Nouvelle-Aquitaine

Quelques mois après sa sortie de centre de rééducation, Alexane commence un master en alternance afin de travailler pour des organisations à but non lucratif. Accompagnée par Comme les Autres en Nouvelle-Aquitaine, elle nous raconte son parcours.

Exposition photos "Je suis comme toi, je suis comme vous." 2ème édition à Rennes

Ce samedi 18 septembre, se tiendra une exposition photos éphémère dans les rues de Rennes : les photographies sont issues d'un travail avec nos bénéficiaires sur l'image et proposent un regard différent sur le handicap.

Newsletter
Pour la recevoir, c'est par ici !
Super ! Vous êtes inscrit. On se retrouve dans votre boîte mail !
Nous avons déjà enregistré votre email ! Impossible ?
Contactez-nous et nous ferons le nécessaire !